Le carrelage écologique

    carrelage écologique

    Pour préserver leur santé ainsi que celle de leur famille, de nombreuses personnes utilisent désormais des matériaux écologiques pour construire leur habitat. Découvrez dans cet article les spécificités ainsi que les contraintes qui entourent l’utilisation du carrelage écologique.

    Le carrelage écologique, un produit au long parcours

    L’écologie étant au centre de tous les débats de nos jours, la fabrication du carrelage connaît une amélioration par rapports aux techniques mises en place durant les dernières cécennies. Désormais, des procédés plus sains sont mis en œuvre pour obtenir des produits plus respectueux de l’environnement. En outre, pour s’assurer de la qualité du carrelage écologique et de sa conformité avec les critères environnementaux, de nombreux organismes de contrôle le passent au peigne fin. C’est le cas d’Écolabel, une marque européenne qui garantit la qualité écologique du carrelage.

    Les différents types de carrelages écologiques

    D’après les statistiques, 30 % du carrelage disponible sur le marché est écologique. On peut déjà se féliciter de cet effort et espérer que cette proportion augmente dans les années à venir ! Concrètement, pour trouver du carrelage écologique, vous devez faire un peu de recherche en raison du petit volume disponible. Généralement, on distingue quatre types de carrelage naturel, à savoir :

    • le carrelage alternatif
    • le carrelage recyclé
    • le carrelage composite
    • le carrelage en verre recyclé

    Le carrelage alternatif est 100 % recyclable et facile de pose. Il a l’avantage d’offrir une bonne isolation phonique et thermique. Quant au carrelage recyclé, il est fabriqué à partir des déchets de carrelage. Les deux derniers de la liste sont également appréciés des consommateurs car ils sont légers et entièrement recyclables.

    Les caractéristiques et le prix du carrelage naturel

    Ce carrelage est reconnaissable grâce à un symbole distinctif de la qualification Écolabel, constitué d’une fleur verte et bleue. Pour l’obtenir, l’industrie du carrelage ne prend plus en compte les composants comme l’antimoine, le plomb ou encore le cadmium. Ces derniers sont substitués par d’autres composants plus écologiques.

    De plus, les matières premières sont sélectionnées soigneusement. Le processus de fabrication, et même la distribution, sont étudiés minutieusement pour un impact environnemental moindre. Quant au prix, le carrelage écologique coûte 10 à 30 % plus cher que le carrelage classique. Cette différence est due à l’arsenal que requiert sa production. Cependant, rassurez-vous, car les prix tendent à se rapprocher du carrelage traditionnel.

    Pour contribuer à la réduction du niveau de pollution dans notre entourage, le carrelage écologique est une solution très efficace. Grâce à des procédés stricts de fabrication, ce produit a un meilleur impact environnemental.

    Laisser un commentaire