Chauffage par ionisation : qu'est-ce que c'est ?

    Le 1 Octobre 2018

    Chauffage par ionisation 01
    Oct

    Technologie récente et prometteuse, le chauffage par ionisation s’est développé de manière importante ces dernières années. Quels sont les principes à l’origine de ce système, ses avantages et ses limites ?

    Le principe du chauffage par ionisation

    Une chaudière ionique fonctionne à la manière d’un générateur de chaleur électrique. Un liquide caloporteur (ici, de l’eau) est chargé en calories par électrolyse, créant ainsi de la chaleur. Il s’agit d’une méthode employée de longue date dans le secteur industriel.

    Le chauffage par ionisation possède un double circuit hydraulique. Le circuit primaire, qui abrite un ioniseur et un échangeur à plaques, est rempli par de l’eau bicarbonatée ou de l’eau déminéralisée. Le circuit secondaire, relié au chauffage, récupère quant à lui la chaleur créée par ionisation et la transmet à l’ensemble de l’appareil.

    De nombreux points communs subsistent entre une chaudière ionique et une chaudière électrique. Différence notable : les résistances classiques sont remplacées par l’eau qui fait office de liquide caloporteur. Le rendement des deux modèles est toutefois similaire.

    Les atouts de la chaudière ionique

    Le chauffage par ionisation possède plusieurs avantages. Ce type de chaudière se démarque par sa taille. Plus petite que les modèles électriques, elle peut être installée facilement dans des pièces de dimensions réduites.

    Cet appareil au fonctionnement simple est alimenté via une prise de courant classique. Il se distingue par sa grande discrétion en marche et par le fait qu’il ait la particularité de ne pas émettre de particules toxiques.

    De plus, seule une maintenance limitée est requise sur une chaudière à ionisation. Sûr et solide, c’est un appareil dont la durée de vie est d’au moins dix ans.

    Des inconvénients à prendre en considération

    Le principal défaut de la chaudière ionique est son prix. Une chaudière électrique de même puissance coûtera entre trois et cinq fois moins cher.

    Même si les prix varient fortement d’une marque à l’autre, une chaudière à électrolyse demande un investissement minimum de 10 000 euros.

    Ce modèle de chaudière possède le même défaut que tous les générateurs électriques, à savoir qu’il ne permet de bénéficier d’aucune aide de l’Etat. N’utilisant pas d’énergies renouvelables, le chauffage par ionisation n’est éligible à aucun crédit d’impôt.

    Le chauffage par ionisation est un procédé sûr et efficace, mais encore récent. Les prix pratiqués sont donc élevés, pour un rendement proche de celui des chaudières électriques.

    Laisser un commentaire