Retour

Les règles de sécurité électrique dans une salle de bains

règles de sécurité électrique salle de bains
L'usage d'appareils électriques ainsi que les prises de courant, branchements et autres raccordements dans une salle de bains doivent répondre à des règles de sécurité électrique très strictes. En cas de non respect de ces règles rigoureuses, les risques de blessures se trouvent majorés.

Les règles initiales

La première règle de sécurité est de relier son installation électrique à une prise de terre. Cette mise à la terre est obligatoire selon la norme NFC, la principale dans le domaine électrique, afin de prévenir les risques d’électrocution. Votre circuit électrique doit être à la norme NF. Si vous réalisez vous-même les travaux électriques, ne lésinez pas sur la qualité du matériel électrique nécessaire à votre installation électrique (fusibles, fils électriques, tableau électrique, différentiel, appareillage, câblage, goulotte, prise électrique, interrupteur différentiel, va et vient…). Ensuite, prenez le temps de bien penser votre schéma électrique et d’y placer les éléments essentiels en tenant compte des indications ci-dessous.

Les différents espaces ou volumes de la salle de bains

Les normes électriques codifient la répartition des volumes en quatre espaces distincts. Ces volumes, une fois déterminés, aideront l'usager de la salle de bains à adapter l'installation et l'utilisation de ses appareils électriques, limitant alors les risques encourus d'accidents domestiques.

Considérons le volume 0 : il s'agit tout simplement de la baignoire ou du bac à douche. Le volume 1 représente l'espace situé au dessus de la baignoire avec une hauteur de 2,25m. Le volume 2 englobe tout ce qui se trouve à proximité du bac à douche ou de la baignoire et sa largeur est d'environ 0,60m. La hauteur du volume 2 se limite à 3 mètres. Enfin, le volume 3 correspond à tout l'espace restant de la salle d'eau mais avec une hauteur limitée à 2,25m.

Les règles de sécurité appliquées aux volumes de la salle de bains

Le volume 0 implique l'interdiction absolue d'utiliser un appareil électrique, que ce soit un sèche-cheveux ou un rasoir par exemple.

Concernant le volume 1, là encore, les règles de sécurité électrique sont extrêmement rigoureuses, n’autorisant que les appareils d'éclairage et les interrupteurs. On notera que les interrupteurs doivent être alimentés en basse tension et surtout protégés de l'eau.

Le volume 2 autorise un plus grand usage des appareils électriques, comme les appareils d'éclairage ainsi que les matériels de chauffage. Une condition toutefois, ces matériels doivent être de classe II.

Le volume 3 (le plus éloigné de la baignoire) tolère l'ensemble des appareils électriques à condition que ces derniers soient au moins de classe I. Les prises de courant sont admises mais il faut bien faire attention à ce qu'elles soient protégées des projections d'eau.

Ces éléments sont bien entendu, connus d’un électricien professionnel qui vous assurera une mise en sécurité optimale. Si vous faites ces travaux dans le cadre d’une rénovation électrique, veillez bien à respecter le branchement et à raccorder les fils de couleur ensemble.

Les principaux appareils électriques de la salle de bains

De manière générale, les règles de sécurité électrique dans une salle d'eau s'accompagnent de vigilance et de cohérence. Dès lors, pour les appareils d'éclairage, on évitera de placer une ampoule pendante au bout d'un fil. Cela est très dangereux, et ce, même si l'ampoule se situe dans le volume 3.

Des matériels plus conséquents que les appareils d'éclairage peuvent prendre place dans la salle d'eau. C'est le cas par exemple du chauffe-eau électrique. Précisons que cet appareil peut être situé dans les volumes 1 ou 2, aux conditions sine qua non que les canalisations du chauffe-eau électrique soient parfaitement conductrices et que le circuit qui l'alimente soit équipé d'un disjoncteur différentiel de 30mA afin de prévenir le risque de court-circuit.

Pour le chauffe-eau à accumulation, il faut s'assurer qu'il soit placé à la hauteur maximale et de façon horizontale.

Le passage du consuel est obligatoire pour la mise en conformité de votre installation électrique. En suivant ces conseils, vous pourrez installer les équipements électriques souhaités tout en assurant la protection des personnes qui vous entourent.

Trouver votre artisan Électricien

Laisser un commentaire

* Champs obligatoires

Projet

Salle de bains

Projet

Chauffage / Climatisation