L’installation d’un sauna dans sa maison : le bien-être absolu chez soi

    installer un sauna

    Savourer les bienfaits d’une chaleur sèche n’est plus l’apanage des centres de bien-être et de beauté. Désormais, il est très facile de posséder son propre sauna à domicile. Quelques recommandations s’imposent pour que ce projet puisse se concrétiser sans le moindre désagrément.

    Transformer son domicile en temple de la relaxation

    Le sauna symbolise l’apaisement et la détente, et rares sont les équipements qui aident à mieux évacuer le stress accumulé que ce dernier. L’installation d’un sauna doit se conformer à un certain nombre de critères pour qu’un tel équipement puisse, une fois sa mise en marche effective, remplir sa noble tâche au profit des propriétaires des lieux. Issu de la tradition finlandaise, une séance de sauna a lieu au sein d’une cabine en bois et utilise la chaleur sèche, ce qui le différencie du hammam. Si le sauna connaît un tel succès, c’est en grande partie pour les bienfaits qu’on lui prête comme sa capacité à éliminer les toxines et à contribuer à la purification de la peau, sans oublier bien-sûr la détente qu’il procure.

    Deux catégories de saunas existent sur le marché : le sauna classique et le sauna à infrarouge. Ces deux types de saunas correspondent à des besoins spécifiques. Le sauna classique est notamment composé de pierres de lave que l’on place juste au-dessus d’un poêle. La chaleur va être diffusée au moment où de l’eau sera versée sur celles-ci. Avec ce type de modèle, les chaleurs pourront varier entre 80 et 100°C. Le modèle à infrarouge, quant à lui, génère des chaleurs moins fortes de l’ordre de 40 à 70°C. Cependant, à la différence de son homologue traditionnel, la chaleur y reste stable puisqu’elle ne découle pas d’une action humaine mais du fait d’émetteurs. Le choix du modèle dépendra donc tout simplement de l'aptitude des personnes à résister à la chaleur.

    L’installation en question chez soi

    Tout d’abord, le sauna doit être installé sur une structure à la fois solide et entièrement plane. Le particulier devra également choisir avec le plus grand soin le type de branchement électrique de l’équipement en fonction du modèle qu’il aura sélectionné. Dans l’hypothèse où cet équipement est installé en extérieur, il est fortement recommandé de veiller à ce que le sauna ne soit pas trop éloigné de la maison.

    L’endroit le plus judicieux pour l’installation reste la salle de bains pour un certain nombre de raisons : celle-ci dispose bien évidemment d’une arrivée d’eau mais surtout, la proximité avec la douche sera un avantage indéniable en terme de confort puisque l’utilisateur pourra se rafraîchir immédiatement après sa séance et il sera plus facile de bénéficier de l’alternance chaleur/ froid qu'apprécient tant les amateurs.

    Un dernier détail auquel penser pour disposer de son propre dispositif est la présence d’une bonne ventilation, un critère essentiel pour favoriser un renouvellement optimal de l’air. L’idéal est d’avoir à disposition une ouverture réglable.

    Laisser un commentaire