Retour

Les différentes techniques de pose du carrelage

techniques de pose carrelage

02 avr. 2020

La pose des carreaux contribue au bon fignolage du revêtement. Il existe plusieurs techniques de pose du carrelage, telles que la pose traditionnelle ou la pose collée, qui apportent des avantages intéressants. Le type de pose, qu'il soit droit ou en diagonale, permet également d'améliorer la décoration de la pièce. Quel carrelage choisirez-vous pour votre intérieur ?

Le carrelage est sans nul doute le revêtement le plus populaire pour parfaire un aménagement intérieur et/ou extérieur. Cette solution fait partie intégrante de la décoration d’une habitation. Au-delà de ses spécificités techniques, le carrelage permet de réaliser d’innombrables combinaisons en exploitant les matières, formes, couleurs, dimensions et types de pose afin d’obtenir un rendu parfait et à la hauteur de vos attentes.

Pour profiter pleinement et longtemps d’un carrelage au sol ou d’un carrelage mural, l’installation est une étape cruciale. En effet, la pose des carreaux contribue au bon fignolage du revêtement. Carrelage en grès, carrelage imitation, carrelage en terre cuite, carrelage en pierre... peu importe le type de carreaux que vous souhaitez poser, il existe plusieurs techniques de pose de carrelages : telles que la pose traditionnelle ou la pose collée, qui apportent des avantages intéressants. Le type de pose, qu'il soit droit ou en diagonale, ouvre également à de nombreuses possibilités en matière de décoration. Quel carrelage choisirez-vous pour votre intérieur ?

Le carrelage collé

Cette technique de pose du carrelage permet d'utiliser des carreaux de tous les formats. Elle assure une désolidarisation optimale, et induit un apprêt qui dure longtemps, aussi bien sur les parties intérieures qu'extérieures. La technique de pose collée est très appréciée par les professionnels du carrelage car elle est très rapide.

Les carreaux peuvent être fixés sur un ancien carrelage ou sur chape sèche. Il est essentiel de procéder à un ragréage du sol si ce dernier n'est pas uniforme. Le carreleur posera un mortier-colle sur le support. Il placera ensuite les carreaux sur ce support.

Pour les carrelages de dimensions égales ou supérieures à 30 x 30 cm et pour les carreaux les plus lourds, un double encollage s'avère nécessaire.
Le double encollage consiste à déposer de la colle sur le support initial avec un peigne ou une spatule prévue à cet effet, et une fine couche de colle sous le carreau lui-même à l'aide d'une truelle langue de chat.

Chaque carreau est ensuite appliqué sur le support et stabilisé avec une pression forte de la main ou en le tapotant avec un maillet en caoutchouc. Le carreleur professionnel qui interviendra pour vos travaux de carrelage devra éliminer les traces de colle au fur et à mesure à l’aide d’une éponge humide. Après avoir laissé sécher le temps nécessaire, il effectuera le jointoiement avec des joints de carrelage de qualité.

La pose traditionnelle ou scellée

La pose traditionnelle consiste à coller les carreaux sur une chape humide. Cette technique de pose du carrelage nécessite l'intervention d'un carreleur expérimenté, et est déconseillée sur des sols chauffants. En effet, la chaleur pourrait augmenter les risques de dilatation.

Le revêtement scellé figure parmi les techniques de pose du carrelage permettant de camoufler les différences de niveau. La pose scellée est donc recommandée pour les sols déformés ou usés. Cette technique de pose du carrelage est également idéale lorsqu'il s'agit d'utiliser des carreaux grand format. Le carreleur doit mettre en place une chape désolidarisée du sol ou un mortier. Il se chargera ensuite de la poudrer, afin de sceller les carreaux.

Les types de pose du carrelage

Après avoir fait son choix parmi les différentes techniques de pose du carrelage, il convient de choisir le type de pose, qui accentuera la décoration de la pièce.

  • La pose droite : les carreaux de carrelage sont parfaitement alignés à angle droit, en passant d'un mur au mur opposé.
  • En diagonale : le tracé débute de la même manière que la pose droite, en utilisant des axes perpendiculaires. Le premier carreau est placé au milieu de la pièce. Le carrelage en diagonale fait partie des techniques de pose du carrelage les plus intéressants, car il permet de gommer les défauts de construction.
  • La pose décalée : la première ligne est semblable à la pose droite. La seconde ligne est décalée d'une distance équivalente à la moitié d'un carreau.
  • L'opus incertum : il s'agit de carreler des carreaux abîmés pour composer un motif.
  • Le multiformat : il est constitué pour les carreaux de formats différents.
  • En chevron : les carreaux sont rectangulaires et ciselés sur les largeurs.
Trouver votre artisan Carreleur

Laisser un commentaire

 

* Champs obligatoires

Projet

Salle de bains

Projet

Chauffage / Climatisation